top of page
  • Vous accompagnez uniquement les adolescents victimes de Harcèlement Scolaire ?
    Non, bien que spécialisé dans cette thématique, j'accompagne tous les adolescents en souffrance ou souhaitant gérer leur stress à l'approche d'examen, voulant se défaire d'une phobie etc.
  • Contacts en cas d'urgence
    En cas d'urgence, en particulier pour les situations de harcèlement scolaire, cyberharcèlement, ou toute forme de violence à l'égard d'un mineur, vous avez plusieurs ressources à votre disposition : 1. 3018 : Ce numéro gratuit, anonyme et confidentiel est dédié aux situations de harcèlement scolaire et cyberharcèlement. Il est accessible tous les jours jusqu'à 23h 2. 119 : Le numéro d'appel pour l'enfance en danger, disponible 24/7, est là pour les mineurs victimes ou témoins de violence. Ce service assure une écoute, un soutien et peut engager les démarches nécessaires pour protéger l'enfant concerné. 3. 112: En Europe (911 en Amérique du Nord), pour toute urgence nécessitant une intervention immédiate (police, ambulance, pompiers). En cas de situation critique, ces numéros sont essentiels pour obtenir une aide rapide et appropriée. N'hésitez pas à les utiliser selon le besoin de la situation.
  • Que dit la loi sur le harcèlement scolaire ?
    La législation française a évolué avec l'adoption de la loi n° 2022-299 du 2 mars 2022, introduisant explicitement le délit de harcèlement scolaire dans le Code pénal. Cette loi stipule que le harcèlement moral visant un élève est désormais considéré comme un harcèlement scolaire, un délit passible de sanctions sévères. Selon cette loi, le harcèlement scolaire est un acte répréhensible qui peut entraîner des peines allant jusqu'à 10 ans d'emprisonnement et une amende de 150 000 euros, surtout si le harcèlement aboutit au suicide ou à une tentative de suicide de la victime. Ce délit s'applique aux élèves, étudiants et personnels des établissements d'enseignement, avec des sanctions variant en fonction de la gravité des conséquences pour la victime : - Une peine de 3 ans de prison et une amende de 45 000 euros pour un harcèlement ayant entraîné une incapacité totale de travail de 8 jours ou moins, ou n'ayant causé aucune incapacité. - Une peine accrue à 5 ans de prison et 75 000 euros d'amende si le harcèlement a résulté en une incapacité de travail de plus de 8 jours. - Les sanctions maximales de 10 ans d'emprisonnement et 150 000 euros d'amende sont appliquées lorsque le harcèlement conduit la victime à se suicider ou à tenter de le faire. Ces peines restent applicables même si l'auteur des faits ou la victime a quitté l'établissement scolaire ou universitaire.
  • Mon enfant est victime de harcèlement, quelles sont les procédures judiciaires ?
    Procédure Les adolescents âgés de plus de 13 ans sont susceptibles de faire face à des sanctions pénales, qui peuvent inclure une peine d'emprisonnement ou une amende, bien que ces sanctions soient réduites par rapport à celles appliquées aux adultes. Étapes Préliminaires Lorsqu'un cas de harcèlement scolaire est identifié, la victime ou ses représentants légaux doivent en informer immédiatement la direction de l'école pour que des actions correctives puissent être mises en œuvre. Par ailleurs, tout membre du personnel éducatif ayant connaissance d'un tel incident est tenu d'en informer le procureur sans délai, en lui fournissant toutes les informations pertinentes relatives à l'affaire. Dépôt de Plainte Il est impératif que la victime dépose une plainte contre l'individu ou les individus responsables du harcèlement. Bien qu'un mineur puisse signaler l'incident par lui-même au commissariat ou à la gendarmerie, il ne peut pas se constituer partie civile pour réclamer des dommages et intérêts. Cette démarche doit être entreprise par ses parents ou tuteurs légaux.
  • Pourquoi Psychopraticien ?
    Choisir le titre de psychopraticien reflète l'étendue et la diversité de mon approche d'accompagnement. Bien que l'hypnose soit un outil puissant et central dans ma pratique, elle n'est qu'une partie des nombreuses techniques que j'emploie pour soutenir les adolescents et leurs familles. En tant que psychopraticien, je m'appuie sur un éventail de méthodes thérapeutiques, incluant la méditation de pleine conscience, la systémie familiale , l'EFT (Technique de Libération Émotionnelle) et la PNL (Programmation Neuro-Linguistique), pour offrir un accompagnement holistique et personnalisé. Cette appellation englobe mieux la richesse et la complexité de mon travail, soulignant mon engagement à fournir une prise en charge globale qui respecte et répond aux besoins uniques de chaque individu et de sa famille. En adoptant le titre de psychopraticien, je m'assure que l'accent est mis sur la thérapie et le soutien psychologique dans son ensemble, plutôt que sur une seule méthode de traitement, reflétant ainsi plus fidèlement la nature intégrative et personnalisée de mon approche.
  • Pouvez-vous nous aiguiller vis à vis de l'éducation nationale ?
    Oui, absolument. Fort de mon expérience au sein de l'Éducation nationale, je suis parfaitement équipé pour vous guider à travers les complexités du système éducatif. Je m'engage à partager avec vous mes connaissances approfondies et à vous conseiller sur les démarches les plus appropriées à entreprendre pour soutenir au mieux votre adolescent.
  • Vous utilisez l'hypnose ? c'est efficace?
    En effet, il peut m'arriver de proposer une séance d'hypnose pour lever les traumatismes ou traiter le stress / anxiété lié à la situation de votre ado. L'efficacité de l'hypnose est soutenue par de nombreuses recherches scientifiques. Elle est reconnue comme une méthode thérapeutique valide dans le traitement de diverses problématiques, y compris le stress, l'anxiété, et la gestion des émotions. J'utilise l'hypnose parmi d'autres outils efficaces. Il n'y a pas forcement d'hypnose à chaque séance.
  • Ok, et si mon ado n'est pas réceptif ?
    L'hypnose repose sur des états naturels de concentration et de relaxation que nous expérimentons régulièrement dans la vie quotidienne, comme lorsqu'on est absorbé par un livre, un film, ou même pendant un trajet en voiture. C'est une capacité intrinsèque du cerveau à filtrer et à se focaliser sur certaines informations tout en en écartant d'autres. Ainsi, être "réceptif" à l'hypnose est en fait une expérience commune à tous, une fonction naturelle de notre cerveau pour gérer le flot d'informations qu'il reçoit. Donc votre ado, s'il a envie de changer, sera naturellement réceptif aux outils que je lui proposerai.
  • Quelle est la différence entre conscience et inconscience ?
    La partie consciente de notre esprit est celle dont nous sommes activement conscients au quotidien. Elle gère nos pensées, nos décisions et nos actions volontaires. C'est la partie de l'esprit qui réfléchit, analyse, planifie et prend des décisions basées sur notre perception immédiate et notre raisonnement logique. La partie inconsciente, en revanche, opère en dehors de notre conscience directe. Elle stocke nos souvenirs, nos expériences passées, nos croyances, nos émotions et automatismes. Cette partie est responsable de nos réflexes, de nos réactions émotionnelles spontanées et de nombreux comportements automatiques. Elle influence grandement nos attitudes, nos croyances et nos comportements sans que nous en soyons pleinement conscients. Dans le cadre de l'hypnothérapie et des autres outils de thérapie brève que j'utilise, l'objectif est d'agir sur cette partie inconsciente pour identifier et modifier les schémas de pensée et les comportements qui peuvent être source de souffrance ou d'obstacles dans la vie d'un individu. En accédant à l'inconscient, il est possible de transformer positivement ces schémas profondément enracinés pour favoriser un bien-être durable.
  • Je n'arrive pas à franchir le pas, comment faire ?
    Il est tout à fait naturel d'éprouver des hésitations avant de franchir le pas vers un accompagnement thérapeutique. Cette réticence peut provenir de plusieurs facteurs, notamment des préjugés courants autour de la demande d'aide en France, surtout dans le domaine de la parentalité et du développement personnel de l'adolescence. L'image traditionnelle de la thérapie, avec le psychologue sur son fauteuil et le patient allongé, peut sembler intimidante ou dépassée. Je tiens à vous rassurer que dans mon cabinet, l'atmosphère est dynamique et adaptée à chaque individu. J'utilise tout ce qui peut être bénéfique pour vous aider à atteindre vos objectifs. Mon site internet est conçu pour dissiper ces incertitudes en offrant un aperçu clair de ma pratique et de l'approche que j'adopte. Si malgré cela, vous ressentez toujours une certaine hésitation, n'hésitez pas à m'envoyer un message ou un email. Je m'engage à répondre rapidement pour éclaircir vos doutes. Il est important de reconnaître que les personnes qui décident de consulter sont souvent celles qui font preuve d'une grande force en acceptant de se remettre en question et de chercher des solutions à leurs difficultés. Mon accompagnement est une opportunité d'élargir vos horizons et de découvrir de nouvelles possibilités. Il vous appartient ensuite de choisir les voies à explorer en fonction des solutions que nous aurons envisagées ensemble.
  • Combien de temps dure une séance ?
    Une séance avec moi dure en général 1h mais ça peut dépasser.
  • Combien de séances pour que mon ado aille mieux ?
    J'ai développé un programme unique sur 3 mois ( en moyenne 8 séances ) afin de permettre à votre adolescent de se sortir de sa problématique, de se reconstruire et d'envisager l'avenir sereinement. Bien évidemment, tout cela sera adapté à votre histoire, au contexte. Grâce au premier rendez-vous gratuit, je pourrai vous indiquer ce que je préconise pour votre adolescent.
  • Peut-on faire des séances à distance ?
    Les séances à distance fonctionnent très bien. Il vous suffit juste d’avoir une bonne connexion internet, un micro, une camera, une chaise ou un fauteuil dans lequel vous vous sentez confortable et la certitude que vous ne serez pas dérangé pendant la séance ! J'accompagne actuellement des familles au Quebec, en Belgique, en Suisse.
bottom of page